Séminaire "Repenser la constitution" - CREDESPO

Coférence CREDESPO Coférence CREDESPO | UFR DSEP

 

Repenser la Constitution française ?

le 12 octobre juin 2018 à 13h45

salle du conseil droit "Léo Hamon" (rez de chaussée),

Bâtiment Faculté de droit, science économique et politique, 4 Bd Gabriel, 21000 Dijon.

 

La séquence électorale qui a occupé l'espace médiatique et politique au début 2017 a ravivé d'anciens questionnements qui, à intervalle régulier, invitent à réfléchir au devenir des institutions françaises de la Ve République ; le constat semble être partagé par de nombreux observateurs : la démocratique française est en crise (dans le sens de Gramsci, « l'ancien se meurt, le nouveau ne pas naître, pendant cet interrègne, on observe les phénomènes morbides les plus variés »).

Deux ordres de réflexions structurent en fait ce constat et alimentent les réflexions depuis plusieurs décennies maintenant.

Un niveau institutionnel incarné par la Constitution de la Ve République dont 2018 célébrera le 60e anniversaire et qui parait pour nombre de spécialistes, à bout de souffle, au moins parce qu'elle a fini, en dépit ou à cause de ses révisions, par pervertir la démocratie en devenant l'instrument de la domination d'une oligarchie sur le peuple, du capital sur le travail, des experts en tout genre sur le politique, etc.

Un second niveau, sociologique, documente plutôt les habitus et les comportements politiques, le lien civique distendu entre élus et citoyens, comme en témoigne les taux d'abstention records observés lors des élections de 2017. Cet éloignement de la politique instituée et des cadres électifs (qui est également le reflet d'autres causes : corruption, scandales, conflits d'intérêts, etc.) conduit aussi à interroger le contenu et la substance de la démocratie française, au-delà des seules institutions.

L'idée d'organiser un cycle de séminaires de réflexions (et de propositions?) s'ancre dans ce débat déjà ancien et propose, plutôt que de célébrer les 60 ans de la Ve République, de repenser la Constitution française pour tenter de redonner à la démocratie (entendue ici dans le sens de partage du pouvoir social) une réelle perspective partagée par tous les citoyens.

A raison de deux séminaires par an, le Credespo vous invite à la seconde séance de l'année 2018 consacrée au pouvoir constituant.

Nous accueillerons Charlotte Girard, maître de conférences en droit public, HDR, à l'Université de Paris Nanterre, membre du Centre de Recherche et d'Études sur les Droits Fondamentaux (CREDOF - EA 3933) et Co-Animatrice du Programme d'Enseignement universitaire Clinique du Droit (EUCLID).

 

 

 

L'actualité de la recherche à l'uB